Madagascar est un pays qui fascine : sa biodiversité, tout comme son paysage unique, en fait une destination de rêve pour tous ceux qui veulent découvrir de nouveaux horizons. La Grande Île possède un potentiel touristique où tout reste encore à découvrir par les voyageurs. Voici une liste de vrais bons conseils à retenir avant de vous y rendre.

Ne mangez pas n’importe où

Comme partout, la cuisine y a sa propre culture. Madagascar est une île en produits naturels, mais où l’hygiène alimentaire est un concept tout relatif. La street food en est un parfait exemple : si vous pouvez faire de véritables découvertes gustatives en testant les petites gargotes de proximité, vous aurez aussi toutes les chances de chopper une gastro. La première règle consiste à vous nourrir dans des endroits où vous pourrez être certains du mode de préparation des aliments.

Sécurisez vos objets de valeur

Si Madagascar attire par sa beauté, elle inquiète aussi par le manque de sécurité qui existe dans certaines parties de l’Île. Les sports touristiques ne sont jamais vraiment à l’abri des petites frappes qui tenteront de vous dépouiller. Comme dans n’importe quel pays pauvre, il est donc indispensable de faire preuve de prudence. Cela ne doit cependant pas vous empêcher d’en profiter : si vous savez rester discret, vous aurez moins de chances de vous faire détrousser que de vous faire renverser par un zébu.

Faites-vous accompagner par un résident de confiance

Quelle que soit la ville de Madagascar dans laquelle vous comptez vous rendre, pensez toujours à vous faire accompagner par un résident de confiance. Celui-ci vous donnera quelques tuyaux pour trouver de bonnes adresses, et pourra également vous servir d’interprète. A Madagascar, cette assistance est très pratique : elle vous permettra de découvrir les spots qui ne sont pas référencés par les guides touristiques, et vous informera sur les évènements les plus intéressants.

Apprenez à Marchander

S’il y a bien une pratique qui tient de la tradition à Madagascar, c’est le marchandage. La plupart des commerçants à la sauvette en sont des inconditionnels, et la population se le sont doucement approprié. Les adeptes du marchandage le savent mieux que personne : le prix d’une marchandise n’est jamais fixe, tant que le commerçant continue à vous demander votre budget. Si apprendre à marchander vous permettra de gagner quelques sous sur un achat, il est aussi important de ne pas en abuser, et de savoir à quel moment arrêter.

Faites attention aux tabous

Madagascar est aussi un pays où les tabous sont encore bien présents. Ces interdits ne sont pas de simples recommandations que l’on peut choisir d’ignorer : il s’agit de principes de vie chers aux locaux, dont la transgression peut être châtiée par une certaine forme de malédiction. Les tabous, communément appelés « fady », sont respectés par la très grande majorité, que ce soit par les communautés concernées, les chrétiens, les personnes sans croyances particulières, ou les touristes de passage.

.

Partager, c'est la vie!